Tél : 03.28.20.06.86
Fax : 03.59.57.60.40
Mail : info@sgmicro.fr

 

Identification
news | contact | plan du site
 
 
  Assistance à distance
 
Développement
- Gestion de projet
- Dévelop. utilitaires
- Maintenance logiciel.
- Nos réalisations
- Intranet

 
Matériel
- Conseil
- Dépannage
- Vente de matériel
- Réseau
- Contrat maintenance
- Intégration Progiciels
- Revendeur Internet

 
Société
- Présentation
- Les dirigeants
- Secteurs d'activités
- Siège social
- Plan d'accès

- Revue de presse

- Nos références
- Nos produits

- Cdts de ventes
- Mentions légales

 
Contacts
- Nous joindre

Accueil Dévelop. Matériel Société Contacts
.

  Société - Revue de presse
Voici l'ensemble des articles parus sur notre société :
(cliquez sur le titre pour lire l'article)

SG MICRO
ils ont quitté une bonne situation pour créer leur entreprise.
LE COURAGE DE SE LANCER
Le phare Dunkerquois 06/07/2006
Créée par David Tristram et Laurent Verheyen
SOLUTION GLOBALE MICRO SUR ORBITE
Dunkerque Expansion mai 2006


  Société - Revue de presse - Le Phare Dunkerquois du 06/07/2006
SG MICRO
ils ont quitté une bonne situation pour créer leur entreprise.

LE COURAGE DE SE LANCER

David Tristram et Laurent Verheyen viennent de quitter leur emploi respectif, l’un était employé d’une société prestataire de service dans le domaine informatique, l’autre faisait partie du service informatique de GTS Industries. Tout deux étaient considérés comme des génies de l’informatique, un génie dont ils ont préféré profiter d’une autre manière. Ils ont créé ensemble la société SG Micro, basée à Grande-Synthe non loin d’Arcelor Dunkerque. « Nous nous connaissons depuis un certain temps, sourit Laurent Verheyen. L’idée est venue comme ça, à force de rencontres et de discussions. Nous avons voulu créer une entité avec un secteur de mise en réseau et de vente de matériel et un autre de développement de logiciels avec une formation de base. » « Laurent et moi avions deux secteurs d’activités très différents mais surtout complémentaires » insiste David Tristram. L’idée de créer leur propre emploi n’est pas venue comme ça. Ils avaient tous deux de bons postes mais ils leur « manquaient quelque chose. » Laurent et David ressentaient l’envie d’utiliser de manière plus approfondie leurs compétences, ils voulaient évoluer, trouvaient un retour par rapport à tout ce qu’ils donnaient.
Bénéficiant d’une bonne notoriété qu’ils espéraient transformer en clientèle, les deux amis se sont lancés, mais sans laisser tomber leurs jobs. On a créé la société en avril 2002, souffle Laurent Verheyen. Avant cela, il nous a fallu acquérir de nombreux renseignements comme quelle entité juridique ? Quelles sont les procédures à suivre ? Et autres. Nous avons eu la chance d’être correctement conseillé. « Il nous a aussi fallu apprendre à gérer une société. » Ils ne sont pas du genre à foncer tête baissée. Ce n‘est pas facile, mais par rapport à de nombreux dirigeants de PME/PMI, nos deux hommes savent déjà relever la tête du guidon pour prendre du recul et analyser leur situation sans complaisance : la vie dans une industrie. Parallèlement, bien qu’ayant créer leur société, ils ont gardé leur emploi respectif et ont répondu aux offres de marché en travaillant tard le soir, mais aussi pendant les week-end et les vacances. « On s’étaient donnés 18 mois pour réussir notre coup, mais il a fallu attendre 4 ans avant que nous puissions enfin être salariés de notre entreprise. »
Et ils ne fonctionnement que par le bouche à oreille. Au début, leur clientèle est composée à 90 % par les particuliers, aujourd’hui, 90 % reste la norme, mais il s’agit d’industriels. « Le particulier n’est pas notre cible prioritaire, nous sommes taillés, vu notre expérience pour l’industrie. Un client, nous le gérons de bout en bout. L’informatique est un dialogue à décrypter. A chaque fois nous expliquons ce que nous installons, nous justifions nos choix techniques et montrons le potentiel de la solution que nous proposons. Ainsi le client participe à la constitution de son parc informatique et comprend ce qu’il va avoir » justifient les entrepreneurs.

Laurent et David ont construit leur boîte brique par brique et sont en passe de réussir un exploit dans la création d’entreprise, passé le cap de cinq ans. La route est longue, ils le savent et ne veulent pas brûler les étapes. Nous voici avec deux hommes captivés par leurs nouvelles vies professionnelles, qui prennent beaucoup de plaisir à être rappelés par le client pour un nouveau service, « quelque part, il y avait une quête de reconnaissance ».

Daniel BOULOGNE.


  Société - Revue de presse - Dunkerque Expansion de mai 2006
Créée par David Tristram et Laurent Verheyen

SOLUTION GLOBALE MICRO SUR ORBITE

« Les deux amis ont créé Solution Globale Micro il y a quatre ans, tout en gardant leur emploi salarié à temps plein. Leur petite entreprise spécialisée dans l’informatique désormais rentable, ils viennent de prendre leur envol. » David Tristram, 36 ans, et Laurent Verheyen, 33 ans, étaient encore jusque très récemment, respectivement prestataire de service chez Arcelor et informaticien chez GTS Industries. Pourtant, depuis avril 2002 déjà, les deux amis sont à la tête de leur propre boîte informatique. « Nous ne savions pas trop où nous allions au début », explique Laurent Verheyen. « Nous connaissions notre valeur en tant qu’informaticien mais pas en tant que chef d’entreprise. C’est pourquoi, quand nous avons créé, nous avons voulu garder notre emploi salarié à temps plein. Nous nous occupions de notre entreprise le soir, le week-end et pendant nos congés ».Après quatre ans d’un rythme de travail extrêmement soutenu, après avoir commis les erreurs communes à tous les débutants, les deux créateurs sont parvenus à faire de Solution Globale Micro une entreprise rentable. Ils ont donc quitté leur emploi respectif pour devenir chefs d’entreprise à plein temps il y a quelques semaines.
Leur entreprise est d’abord spécialisée dans la vente et l’installation de matériel informatique. « Nous avions flairé la niche », précisent-ils. « De pus en plus de particuliers s’équipent en micro informatique sans s’y connaître vraiment. Notre idée : leur proposer le conseil d’informaticiens professionnels en plus pour leur éviter de s’embarquer dans des achats inconsidérés ». Très vite pourtant, le bouche à oreille aidant, Solution Globale Micro est sollicité par les professionnels pour gérer leur parc informatique et leurs logiciels. Aujourd’hui, la clientèle des particuliers ne représente d’ailleurs plus que 10 % du chiffre d’affaire.
Les deux créateurs ont d’abord installé leur petite entreprise au domicile de David Tristram afin de limiter les investissements. « Pour débuter, nous avions surtout besoin d’une trésorerie car il nous fallait financer l’achat du matériel informatique et des logiciels que nous revendions
ensuite à nous clients », ajoute-il. « C’est ce qui a été le plus difficile à trouver car les banques étaient assez frileuses devant notre projet ». Puis, en juillet 2004, ils ont investi leurs propres locaux à Grande-Synthe, avant d’embaucher une secrétaire à temps plein il y quelques mois.
Aujourd’hui, si les deux gérants de Solution Globale Micro sont très heureux d’avoir pu prendre leur envol, ils connaissent aussi pour la première fois les aphres du métier de chef d’entreprise. « Avant, nous savions que nous pouvions toujours compter sur notre salaire. Maintenant, nous ne pouvons plus compter que sur nous-même. C’est à la fois grisant et angoissant », analysent-ils.
Confiants dans l’avenir, David Tristram et Laurent Verheyen se sont également lancés dans un nouveau créneau : la programmation de logiciels pour les outils de production. Les deux hommes viennent de développer une application pour gérer l’ensemble des postes de télévisions de la clinique Villette à Dunkerque. De bon augure...
Pa. D.







Haut de page

Design SGMicro © 2005
Ecrire au Webmaster